9 sur 10 personnes hospitalisées ne sont pas vaccinée?

Argument de marketing pour inciter à la vaccination?

Fin août 2021, Réinfo Santé Suisse International a écrit une lettre au Conseiller d’État, Mauro Poggia (GE) pour lui demander les données qui soutiennent sa déclaration aux médias que 9 personnes sur 10 hospitalisées Covid+ n’étaient pas vaccinées.

Voici la réponse que nous avons reçu avec information sur le statut vaccinal des personnes hospitalisées et ayant été testées positives au Covid-19.

Les chiffres des personnes non-vaccinées sont mélangés avec les « pas complètement vaccinées » ou partiellement vaccinées, qui à cette date étaient définies comme toutes personnes ayant reçu la 1ère dose et/ou la 2ème dans les derniers 14 jours.

Cette définition a été modifiée ensuite pour exclure le délai de 14 jours suite à la 2ème dose pour être considérée comme complètement vaccinée.

Nous savons que les personnes non-vaccinées ont tendance à se tester plus souvent. Trois tests positifs de la même personne compte comme 3 cas individuels de maladie. Le biais dans le nombre des « cas positifs » est à prendre en considération dans l’analyse de ces données.

Ci-dessous la lettre envoyée par Réinfo Santé et la réponse reçue de Mauro Poggia.

https://www.ge.ch/document/covid-19-bilan-epidemiologique-hebdomadaire

N’étant pas satisfait avec la réponse de Mauro Poggia et la manque de transparence entre les « partiellement vaccinées » et les « non-vaccinées », nous avons renvoyé une lettre à Mauro Poggia le 15 octobre 2021. A ce jour nous n’avons toujours pas de réponse.

A savoir que dans le dernier bilan épidémiologique de Genève, c’est écrit que « environs 8 malades sur 10 diagnostiqués entre le 1er août et le 21 novembre n’étaient donc pas vaccinés ».

La définition de « vaccinés » est trompeur vu que cela inclus les personnes partiellement vaccinées.

COVID-19 | Point épidémiologique hebdomadaire | Canton de Genève | Semaine 46
Page 9

À l’émission de la RTS « Le Matinale » du 23 août 2021, le médecin cantonal Neuchâtelois, Dr Méd. Claude-François Robert, a dit « qu’aucune personne vaccinée se trouve à l’hôpital. » Nous lui avons envoyé une lettre pour demander la justification pour cette déclaration.



A ce jour nous n’avons toujours pas reçu de réponse du médecin cantonal Dr Robert.

La vérité désagréable c’est que les autorités peuvent faire toutes les déclarations qu’elles veulent aux médias nationaux (sans déclarer leur conflits d’intérêts), qu’elles soient vraies ou fausses, car il n’y a aucune conséquence à transmettre des informations trompeuses et dangereuses à la population.

https://www.reinfosante.ch/sites-officiels/