Notre Humanité

Vidéo, au calme, du discours de Delphine HERITIER DE BARROS, présidente de REINFO SANTE SUISSE INTERNATIONAL, le 29 mai 2021 à Genève .

Vidéos en live de la manifestation (Merci Yves Beaurgeaud et Corinne Loetcher) :

https://youtu.be/aGjnKQB3FJk

https://youtu.be/rGGY1rYuVfc

TEXTE:

« Ça fait un moment que j’observe la situation, que je regarde ce qui se passe à l’extérieur… à l’intérieur… et je me rends compte qu’on parle très peu de ce qui se passe en nous. On préfère regarder tout le scenario qui se déroule à l’extérieur de nous. Alors j’aimerai aujourd’hui, attirer votre attention sur tout ce monde intérieur.

Ce discours est né suite à la lecture d’un texte de Mme Eloïse AlL’CYONA, qui s’appelle « Ils ont perdu ». Vous l’avez peut-être vu circuler sur les réseaux sociaux, quoi qu’il en est, certains mots ont tellement résonné en moi, que j’ai eu envie, moi aussi, de m’exprimer sur le sujet, et d’écrire mon propre texte, que je vous dédie aujourd’hui.

C’est une période durant laquelle on peut se sentir, affectés, troublés, triste, en colère… On peut avoir l’impression d’avoir perdus nos repères. On peut sentir le rebelle en nous qui s’agite dans tous les sens, nos blessures qui se réveillent, une douleur profonde, un sentiment d’injustice…. et on peut avoir envie de hurler « STOP ça suffit ! »

A mieux y regarder, qu’est-ce qu’il se passe à l’intérieur de nous ?

« Notre liberté est mise en danger »… :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car en ayant limité nos libertés, en cherchant à nous faire taire, nous voilà obligés à affronter nos parts d’ombre, nos peurs, à sortir les monstres de sous le lit, à les regarder droit dans les yeux, en prendre soin, et à les laisser partir. Depuis le temps, qu’on se trouvait des excuses, à ne pas s’aimer, et mal s’aimer. Depuis le temps qu’on marchait sur des œufs, sur l’illusion qu’on souhaitait donner.

« On nous contraint à restreindre les liens sociaux ».. :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car en nous privant de contact social, en souhaitant nous séparer, nous sommes encouragés à nous re-unir, à nous re- sentir, à nous refaire rire. A renforcer nos liens, à les redécouvrir et les faire grandir. Nous voilà en chemin pour nous rencontrer, nous-même et… « les autres »…. A nous remarquer, à nous démarquer. Nous sommes amenés à regarder, cet autre, cet étranger, à l’extérieur… et à l’intérieur, à redécouvrir un parfum d’humanité qu’on avait oublié.

« On nous ment… » :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car par leurs mensonges, on est amenés à rechercher la vérité par nous-mêmes, NOTRE vérité, à se positionner. Par les mensonges dans le passé, on s’est trompé, on s’est blessé, on a communiqué… on est même allé jusqu’à tuer. Par les mensonges actualisés, on ne refera pas le même chemin, on va regarder, on va se lever, on va marcher, on va chercher, on va écouter… et on va déjouer. L’illusion a assez duré.

« On nous manipule par la Peur… » :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car en cherchant à nous faire peur, nous sommes poussés à lâcher prise, à accepter les marées, à laisser aller ce qu’on ne peut changer, à laisser être, … ce qui doit être. On est amené à vibrer ce que l’on voulait rejeter, à reprendre notre responsabilité, à être centrés, sensés, confiants et connectés.

« On nous confine… » :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car en tentant de nous couper de la Nature, nous lui permettons de faire une pause, de se régénérer, de se reposer, de reprendre son droit sur l’humanité et d’être écoutée. Nous retrouvons notre place sur cette Terre, et lui rendons la sienne. Nous rendons hommage à nos ancêtres qui l’ont foulé de leurs pieds, et qu’elle a accompagné. Nous redécouvrons NOTRE terre, en nous. Les minutes se sont arrêtées, les oiseaux ont à nouveau chanté, nous l’avons de nouveau admirée et aimée.

« On cherche à nous endormir… » :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car en cherchant à nous tromper, à nous soumettre, ils sont en train d’ébranler, de réveiller l’Humanité, NOTRE humanité.

« On est infantilisés… » :

C’est OK… C’est ok… on est plus forts… car pendant ce temps, nous, on se sent poussés à grandir, ils nous font prendre conscience qu’on a délégué notre pouvoir, qu’on le leur avait donné, déposé à l’extérieur de nous, sans sourcilier, et nous poussent à retrouver notre souveraineté. En attaquant nos anciens et nos enfants, on réintègre le père, la mère, l’enfant, le grand-père, la grand- mère qui sommeillent en nous. On nous fait rugir, réagir… enfin Ré- agir.

C’est OK… C’est ok car, par tous ces procédés, le Guerrier de Lumière présent en chacun en nous, s’est mis à vibrer, à grogner, à se redresser et à avancer.

Nous voilà arrivé au moment de notre RDV, au croisement de l’humanité.

Nous voilà arrivés au moment de nous lever, de retrouver notre verticalité.

Nous voilà arrivés au moment de nous aimer

Et de l’exprimer,

Nous voilà arrivé au moment de réaliser… que NOUS SOMMES LIBERTÉ. »

Texte de Delphine HERITIER DE BARROS, www.reinfosante.ch