Réponses à la lettre « vaccination et IgG »

 Voir notre lettre: https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Lettre_Question-Vaccination-Covid_.pdf

Voici les réponses reçues:

Reçu par courrier postal le 6 mai 2021:

 

……………….

Reçu par mail, le 15 avril 2021

Madame, Monsieur,

Vu la charge de travail actuelle, je me permets de vous répondre par mail votre courrier du 12 avril.

La question des indications à la vaccination et de l’immunité conférée par une infection n’est pas encore totalement claire. Ce n’est pas au niveau d’un canton de nous positionner.

Ces questions sont discutées au niveau de la commission fédérale pour les vaccinations et seront ensuite intégrées dans des recommandations de l’OFSP.

Nous vous invitons donc à suivre les informations figurant sur le site de l’OFSP, sachant que certaines des questions que vous posez ne sont pas encore résolues sur le plan scientifique. Pour mémoire, la collecte d’informations sur ce virus a débuté en janvier 2020.

Avec mes meilleurs messages,

Dr Claude-François Robert
Médecin cantonal 

RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL

Département des finances

et de  la santé

Service de la santé publique

Rue des Beaux-Arts 13

2000 Neuchâtel

T +41 32 889 52 25

F +41 32 722.02.90

www.ne.ch/santepublique


Reçu par mail, le 15 avril 2021

Traduction:

Cher Monsieur ou Madame,

Actuellement, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir une recherche approfondie sur la littérature.

Toutefois, vous devriez pouvoir trouver ces informations sans problème dans les bibliothèques habituelles.

Bien à vous

Dr. med. Gregor W. Kaczala

FMH Pädiatrie, Intensivmedizin

Schwerpunkt Neonatologie

Executive MBA (HEC Lausanne)

Impfverantwortlicher COVID-19 Sonderstab

Gesundheits-, Sozial- und Integrationsdirektion des Kantons Bern, Generalsekretariat

———————

Original :

Sehr geehrte Damen und Herren,

Aktuell sind wir nicht in der Lage die ausgedehnte Litteratur Research für Sie zu übernehmen.

Sie sollten jedoch diese Informationen in den gängigen Libraries problemlos finden.

Freundliche Grüsse

Dr. med. Gregor W. Kaczala

FMH Pädiatrie, Intensivmedizin

Schwerpunkt Neonatologie

Executive MBA (HEC Lausanne)

Impfverantwortlicher COVID-19 Sonderstab

Gesundheits-, Sozial- und Integrationsdirektion des Kantons Bern, Generalsekretariat


Reçu par mail, le 15 avril 2021

Bonjour,

Merci pour votre courrier. Pour les réponses à vos questions, veuillez contacter l’OFSP.

Merci pour votre compréhension et meilleures salutations.

Anna-Lena Schwab, wissenschaftliche Mitarbeiterin Sonderstab

Gesundheits-, Sozial- und Integrationsdirektion des Kantons Bern

Generalsekretariat, Führungsunterstützung

Rathausgasse 1, Postfach, 3000 Bern 8

+41 31 633 79 20, www.be.ch/gsi


Reçu par mail, le 15 avril 2021

Bonjour, 

Je donne un réponse très sommaire à votre questionnaire plutôt long :

Je dois vous renvoyer avec vos questions à la commission fédérale de vaccination / à l’ofsp.

Je me permets de rajouter que déjà votre première question m’a fortement étonné : Que vous posez une question de l’indication de vacciner et les taux d’IgG : Dès du début de la recommandation, l’ofsp préconise que les anticorps ne sont pas à prendre en compte pour la décision de vacciner ou pas. Il me semble primordial que vous étudiez les recommandations officielles  existantes avant de soumettre des questionnaires si étendus à moi et mes collègues.

Meilleurs messages

CL

Service de la santé publique
Christian Lanz
Médecin cantonal
Capucins 20
CH-2800 Delémont
T +41 32 420 5132
christian.lanz@jura.ch


Reçu par mail, le 15 avril 2021 (réponses en bleu)

Madame, Monsieur,

Nous accusons réception de votre courrier précité, courrier n’ayant aucun signataire. Néanmoins nous y répondons quand même et vous trouverez ci-dessous nos commentaires :

Parmi nous, de nombreuses personnes ont fait la Covid-19 depuis mars 2020, et ont un titrage d’immunité acquise lgG après 12 mois. Que recommandez-vous à ces personnes par rapport au vaccin ?

En principe, il n’est pas recommandé de doser les anticorps, les anticorps ne sont pas le seul reflet de l’immunité, il faudrait pouvoir doser les cellules mémoires. En l’occurrence je n’ai pas connaissance de tels cas, toutefois l’OFSP recommande la vaccination 3 mois après avoir contracté l’infection, voire plus tôt si nécessaire.

Etant donné que nous n’avons qu’une année de recul avec le SARS-CoV2, pouvons-nous nous référer aux études anciennes sur la durée de l’immunité lgG suite au SARS-CoVL?

Auriez-vous des références scientifiques par rapport à la durée de l’immunité acquise suite à une infection SARS-CoV ?

Le Professeur Blaise Genton d’Unisanté à Lausanne pourra vous renseigner.

Etant donné que la Suisse ne dispose actuellement que des vaccins Pfizer et Moderna, quelle durée d’immunité lgG est envisageable après cette vaccination ?

Probablement une année au moins.

 Pourriez-vous nous fournir les documents sourcés à ce sujet ?

Je vous laisse consulter les différents sites de l’OFSP, d’Infovac, de l’OMS, etc… 

S’il devait y avoir un octroi futur d’autorisation de Swissmedic pour un vaccin classique à germes atténués, quelle serait la durée d’immunité lgG estimée ? Serait-elle moins longue que pour les vaccins Pfizer et Moderna ?

Il faudra voir les données de Swissmedic 

En d’autres termes, avec quelle fréquence, la vaccination serait recommandée dans le futur en tant que professionnels de santé ? Comment seront émises les recommandations sur la fréquence des vaccins suivants ? Auriez-vous des écrits sur  ce sujet qui préoccupent aussi les patients vaccinés que nous suivons ?

J’imagine un rappel vaccinal annuel. On ne sait pas encore… 

Une immunité lgG suffisante post-maladie Covid-19 pourrait-elle nous faire repousser le moment du premier vaccin anti-Covid ? A combien est défini le seuil d’un titrage d’lgG estimé comme protecteur? Quelles références prenez-vous ?

On ne titre pas les anticorps. 3 mois après la maladie, on vaccine.

En plus du titrage d’immunité lgG, recommandez-vous une analyse de l’immunité cellulaire, en particulier Th2 ? ou estimez-vous que le titrage d’immunité lgG est suffisant seul pour témoigner d’un taux protecteur ?

Non toutes ces prises de sang ne sont pas utiles, on vaccine

La coqueluche, maladie possible à tout âge, procure une immunité naturelle dont la durée est d’environ L2 à L5 ans ; selon le titrage lgG, la décision d’un rappel peut être décidé. Est-il envisageable de procéder de la même façon pour la maladie SARS-Cov2 dans la décision vaccinale ? En cas de réponse négative, mercide justifier la réponse avec des sources scientifiques.

Non le titrage des anticorps risque de coûter trop cher 

Est-ce que le test d’immunité lgG positif permet d’éviter de faire des tests PCR pour voyager, au même titre que le vaccin anti-Covid ?

Non le dosage des IgG ne sert pas.

Avec nos meilleures salutations.

Service du médecin cantonal SMC

Kantonsarztamt KAA

Rte de Villars 101, 1752 Villars-sur-Glâne

T +41 26 305 79 80, www.fr.ch/smc

__

Direction de la santé et des affaires sociales, DSAS

Direktion für Gesundheit und Soziales, GSD

ETAT DE FRIBOURG

STAAT FREIBURG


https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Neuchatel.pdf

https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Jura.pdf

https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Fribourg.pdf

https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Berne.pdf

https://www.reinfosante.ch/wp-content/uploads/2021/04/Berne-2.pdf